Un site juif messiannique à la disposition des églises et des brebis de l'Eternel

Nos publications

Notre sélection d'ouvrages

Retrouvez notre sélection d'ouvrages consacrés à la Bible.

Nous écrire

Actualités A l'Ecole de Yeshoua
15/05/2012

Shavouot : un Rendez-vous à ne pas manquer.

Chers frères et chères sœurs en Yéshoua HaMashi’ah,

La Fête de Shavouot ou Fête de la Pentecôte est encore appelée la Fête des semaines à cause des 7 semaines qui séparent la Fête des Prémices de la Fête de Pentecôte. La Fête des Prémices est la Fête qui suit de quelques jours la Fête de la Pâque selon Lévitique 23.
La Fête de Shavouot (ou Pentecôte), selon la tradition juive, est la Fête de la « révélation » de la Torah dans le cœur du croyant. La plus grande partie de la Torah fut donnée à Moïse sur le Mont Sinaï.
Les Ecritures mentionnent que tous les croyants doivent célébrer cette Fête ainsi qu’il est dit dans Lévitique 23. 15 à 16 : « 15 Depuis le lendemain du Shabbat, du jour où vous apporterez la gerbe pour être agitée de côté et d’autre, vous compterez sept semaines entières. 16 Vous compterez cinquante jours jusqu’au lendemain du septième Shabbat ; et vous ferez à l’Eternel une offrande nouvelle ». Ainsi, le souverain sacrificateur faisait une nouvelle offrande faite de 2 pains cuits avec du levain (Lévitique 23.17).
Au temps de Yéshoua, c’est la foule à Jérusalem car c’est le temps marqué par l’Eternel pour célébrer cette Fête. Juifs et prosélytes de toutes les nations sont là à Jérusalem ainsi qu’il est dit dans Actes 2.5 à 13 : « 5 Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. 6 Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. 7 Ils étaient tous dans l’étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres : voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? 8 Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle ? 9 Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie, 10 la Phrygie, la Pamphylie, l’Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, 11 Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu ? 12 Ils étaient tous dans l’étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres : que veut dire ceci ? 13 Mais d’autres se moquaient, et disaient : ils sont pleins de vin doux (NEG) ».
Yéshoua avait dit à ses disciples d’attendre. Aussi, au jour marqué par l’Eternel, c’est-à-dire au temps de l’une des Fêtes de l’Eternel, 50 jours après la Fête des Prémices soit 50 jours après sa résurrection, le Saint Esprit est donc descendu.
Que se passe-t-il ensuite ? Pierre, avec la puissance du Saint Esprit, touche les cœurs dans une dimension jusque-là encore inégalée. Le passage d’Actes 2.14 à 21 parle de lui-même. Pierre rajoute ensuite que Yéshoua, le nazoréen ce qui veut dire : « celui qui écoute et met en pratique la Torah avec grâce et vérité », a été crucifié. Mais, Dieu l’a ressuscité parce que les liens de la mort ne pouvaient le retenir (Actes 2.22 à 24). Pierre continue de parler avec puissance (Actes 2.25 à 30). Pierre dit ensuite : « c’est la résurrection du Messie que David avait prévue et annoncée en disant qu’il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption (Actes 2.31) ».
Pierre rajoute encore dans Actes 2.32 à 38 : « 32 C’est ce Yéshoua que Dieu a ressuscité ; nous en sommes tous témoins. 33 Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. 34 Car David n’est point monté au ciel, mais il dit lui-même : l’Eternel a dit à mon Seigneur, assieds-toi à ma droite, 35 jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. 36 Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Messie ce Yéshoua que vous avez crucifié. 37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : hommes frères, que ferons-nous ? 38 Pierre leur dit : repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au nom de Yéshoua HaMashia’h à cause du pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit ».
Le chapitre 2 des Actes continue et au verset 47, les Ecritures nous disent que le nombre des disciples c’est-à-dire de « Ceux qui écoutaient la Torah et la mettaient en pratique » augmenta de 3000 âmes. Quelques versets plus loin, il est écrit : « … et l’Eternel ajoutait chaque jour à l’assemblée des croyants (appelée ekklésia en grec et kéhilah en hébreu) ceux qui étaient sauvés ».
Quelques versets plus tard, il est dit : « …beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole crurent et le nombre des hommes s’éleva à environ cinq mille (Actes 4.4) ». Quelques versets encore plus loin, il est dit : « La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi (Actes 6.7) ». Quelle croissance en l’espace de quelques mois !!!???... Quelle puissance a agi comme cela pour convaincre les hommes et les femmes d’être des disciples de Yéshoua HaMashia’h ? Nous le savons tous : c’est le Saint Esprit bien sûr mais cela ne s’est pas fait n’importe comment.
« Disciples de Yéshoua », vous avez dit comme c’est bizarre… « Disciples » a la même racine que « discipline ». En fait, tous ceux qui étaient sauvés et qui étaient ajoutés à l’assemblée des croyants étaient tous dans les premiers temps des hommes et des femmes juifs et non juifs qui écoutaient et qui mettaient en pratique la Torah, les Prophètes et les Psaumes avec grâce et vérité. Yéshoua le Nazoréen était leur modèle.
Yéshoua passa 40 jours avec ses propres disciples pour leur ouvrir les yeux afin qu’ils comprennent les Ecritures ainsi qu’il est écrit dans Luc 24.44 à 49 : « 44 Puis il leur dit : c'est là ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que s'accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes. 45 Alors il leur ouvrit l'esprit, afin qu'ils comprissent les Écritures. 46 Et il leur dit : ainsi il est écrit que le Messie souffrirait et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour, 47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. 48 Vous êtes témoins de ces choses. 49 Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d 'en haut ».
Yéshoua a manifestement préparé ses disciples pendant 40 jours et leur a demandé ensuite d’attendre le temps de la Fête de Shavouot (Pentecôte) pour recevoir la puissance du Saint Esprit. Cette puissance n’est venue sur les disciples qu’après avoir eu la révélation de Yéshoua dans les Ecritures… Espérons que, comme les disciples, les croyants puissent aussi se préparer, revenir aux racines juives de la foi et recevoir la puissance promise depuis des siècles avant que l’Antichrist ne vienne régner sur la terre…
Shalom béshem Yéshoua
Nantes, le 18 avril 2012,
Yves Coenne

Actualités

Tous droits réservés A l'Ecole de Yeshoua - 20 rue Corentin Bourveau, Bât C - 44300 Nantes | Contactez-nous | Admin. | Actualités | Calendrier des fêtes juives